Saturday, 30 January 2016

Déformation d'information dans la francophonie, exemple Jerry Falwell


1) Aux temps de St Paul, l'Assédic n'existait pas, 2) Déformation d'information dans la francophonie, exemple Jerry Falwell

Je pars de la prémisse que la wikipédie de chaque grande langue réflète le niveau moyen de la culture des parleurs de cette langue en chaque thématique. Par exemple, si avant 2005 la wikipédie francophone définissait "géocentrisme" comme système selon lequel "la terre est au centre du système solaire" (plutôt que de l'univers), je considère que ceci était à l'époque le niveau moyen de la culture ès cette question en France.

Donc, si je vais sur la wikipédie francophone et celle des anglophones pour Jerry Falwell, je serais capable de déceler s'il y a des déformations dans la réception française sur la question de Moral Majority.

Prenons ceci, à propos son attitude envers les noirs. Je n'aurais jamais dans ma vie rêvé de trouver que Moral Majority serait "contre les noirs", mais je le trouve quand même, où ça, dans la wikipédie francophone:

Il a suscité de nombreuses controverses, lors de ses attaques contre l'avortement, les noirs[réf. nécessaire], les homosexuels ou encore les musulmans[réf. nécessaire].


Je viens de corriger l'article légèrement en ajoutant "[réf. nécessaire]", après le mot "noirs". La référence ici serait vraiment très souhaitable. Elle est vraiment nécessaire avant de taxer quelqu'un comme pratiquement raciste anti-noir. Je vais alors sur la wikipédie anglophone.

Sans surprise je trouve que l'article est plus longue. Il y a les références qui donne les précisions. Et il ne s'agit pas de faire de la propagande contre les noirs, il s'agit de s'opposer à certains mouvements se voulant pro-noirs, comme Martin Luther King et Desmond Tutu.

Apartheid

In the 1980s Falwell said that sanctions against the apartheid regime of South Africa would result in what, he felt, would be a worse situation, such as a Soviet-backed revolution. He drew the ire of many when he called Nobel Peace Prize winner and Anglican Archbishop Desmond Tutu a phony "as far as representing the black people of South Africa".[42] He later apologized for that remark and claimed that he had misspoken.[43] He also urged his followers to buy up gold Krugerrands and push U.S. "reinvestment" in South Africa.[44]


Références 42 - 44:

"Religion: An Unholy Uproar". Time. September 2, 1985. Retrieved May 6, 2010.
http://www.time.com/time/magazine/article/0,9171,959695,00.html


Pear, Robert (1985-08-21). "Falwell Denounces Tutu As A 'Phony'". The New York Times (South Africa, Republic Of). Retrieved 2010-11-07.
http://select.nytimes.com/gst/abstract.html?res=F30A15FB3D5F0C728EDDA10894DD484D81&n=Top%2fReference%2fTimes%20Topics%2fPeople%2fF%2fFalwell%2c%20Jerry


OSTLING, RICHARD N. (September 2, 1985). "Jerry Falwell's Crusade". Time Magazine. Retrieved May 17, 2007.
http://www.time.com/time/magazine/article/0,9171,959697,00.html


Civil rights

On his evangelist program The Old-Time Gospel Hour in the mid 1960s, Falwell regularly featured segregationist politicians like Lester Maddox and George Wallace.[30] About Martin Luther King he said: "I do question the sincerity and nonviolent intentions of some civil rights leaders such as Dr. Martin Luther King, Jr., Mr. James Farmer, and others, who are known to have left wing associations."[31]

In speaking of the Brown vs. Board of Education ruling, he said, in 1958:

If Chief Justice Warren and his associates had known God's word and had desired to do the Lord's will, I am quite confident that the 1954 decision would never had been made. The facilities should be separate. When God has drawn a line of distinction, we should not attempt to cross that line.[32]


In 1977, Falwell supported Anita Bryant's campaign, which was called by its proponents "Save Our Children", to overturn an ordinance in Dade County, Florida prohibiting discrimination on the basis of sexual orientation, and he supported a similar movement in California.[3]

Twenty-eight years later, in an appearance on MSNBC television, Falwell said he was not troubled by reports that the nominee for Chief Justice of the United States Supreme Court, John G. Roberts (whose appointment was confirmed by the U.S. Senate) had done volunteer legal work for homosexual rights activists on the case of Romer v. Evans. Falwell told MSNBC's Tucker Carlson that if he were a lawyer, he too would argue for civil rights for LGBT people. "I may not agree with the lifestyle, but that has nothing to do with the civil rights of that part of our constituency," Falwell said. When Carlson countered that conservatives "are always arguing against 'special rights' for gays," Falwell said that equal access to housing and employment are basic rights, not special rights. "Civil rights for all Americans, black, white, red, yellow, the rich, poor, young, old, gay, straight, et cetera, is not a liberal or conservative value. It's an American value that I would think that we pretty much all agree on."[33]


Référence 3 et les références 30-33:

Applebome, Peter (May 15, 2007). "Jerry Falwell, Leading Religious Conservative, Dies at 73". The New York Times.
http://www.nytimes.com/2007/05/15/obituaries/15cnd-falwell.html?hp


"Holy War". SPLCenter.org. 2003-06-26. Retrieved 2010-11-07.
http://www.splcenter.org/intel/intelreport/article.jsp?aid=522


Washington, James M. (1990). A Testament of Hope: the essential writings of Martin Luther King. San Francisco: Harper Collins. ISBN 0-06-064691-8.
http://www.amazon.com/s?search-alias=stripbooks&field-isbn=0060646918


"May 28, 2007". The Nation. Retrieved 2010-11-07.
http://www.thenation.com/doc/20070528/blumenthal


Eartha Jane Melzer, Falwell hints support for some homosexual rights, The Washington Blade, August 26, 2005. (pas de lien)


Donc, pour certains francophones, se prononcer contre les activistes anti-ségrégationnistes ou même légèrement pour une ségrégation revient à se prononcer contre la race où se trouve les gens ségrégés. Peut-être pas totalement sans raison. Mais rappelon que la ségrégation des écoles n'était pas celle des trams, et que la ségrégation aux États-Unis était beaucoup inférieur à celle de l'apartheid. Notez aussi, il n'était pas POUR l'apartheid, juste CONTRE certains anti-apartheid.

Il y a une autre chose qui diffère entre les wikipédies, d'abord la francophone:

Toutefois, à côté de ces incidents, il est aussi reconnu pour avoir promu le rassemblement entre catholiques et protestants. Il était un admirateur de Jean-Paul II.


Ensuite l'anglophone:

Falwell set out in his Christian ministry as a Fundamentalist, having attended a conservative Bible college and following strict standards of ecclesiastical and personal separatism; he was thus known and respected in IFB circles, being praised in far-right publications such as The Sword of the Lord. Though he never officially stated his rejection of this movement, the evidence of his life from the late 1970s onwards indicates he moved toward a conservative Evangelical standpoint to the right of mainline Protestantism or "open" Evangelicalism but to the left of traditional, separatist Fundamentalism. It was reported that he had refused to attend parties at which alcohol was served early in his life, but relaxed this stricture as he was increasingly invited to major events through the contacts he developed in conservative politics and religion.

His foray into national politics appears to be a catalyst for this change; when he established the Moral Majority which joined "Bible Christians" (Independent and conservative Southern Baptists) in a political alliance with Charismatics, Roman Catholics, Jews, Mormons and others he rejected the level of separation preached by most movement Fundamentalists. Bob Jones University declared the Moral Majority organization "Satanic", holding that it was a step toward the apostate one-world church and government body as it would cross the line from a political alliance to a religious one between true Christians and the non-born-again, as forbidden by their interpretation of the Bible. David Cloud's Way of Life Literature also criticizes Falwell for associations with Catholics, Pentecostals and liberal Christians, tracing his alleged "apostasy" back to his role in the political Religious Right.

Though he never wavered in his belief in the inerrancy of the Bible (except for moderating its alleged view of racial differences, significance of baptism, and other concepts relative to his theology) and the doctrines conservative Christians widely see as essential to salvation, his rhetoric became generally more mellow, less militant and comparatively more inclusive from the 1980s onward. Cultural anthropologist Susan Friend Harding, in her extensive ethnographic study of Falwell, noted that he adapted his preaching to win a broader, less extremist audience as he grew famous. This manifested in several ways: among them were no longer condemning "worldly" lifestyle choices such as dancing, drinking wine, and attending movie theaters; softening rhetoric of apocalypse and God's vengeful wrath; and shifting from outright Biblical patriarchy to a complementarian view of appropriate gender roles. He further mainstreamed himself by aiming his strongest criticism at "secular humanists", pagans or various liberals in place of the racist, anti-Semitic or anti-Catholic rhetoric common among Southern Fundamentalist preachers but increasingly condemned as hate speech by the consensus of American society.[64]


Référence 64: Susan Harding (2001). The book of Jerry Falwell: fundamentalist language and politics. Princeton University Press, passim.


En d'autres mots, il est fameux pour avoir précisément évité "incitation à la haine", et la wikipédie francophone le cite comme s'ayant prononcé "contre les noirs".

Je ne suis pas exactement friand de sa position vis-à-vis la ségrégation, mais je le suis encore moins d'une attitude qui résume défense marginelle de ségrégation comme polémique "contre les noirs".

Ici une chose dont - comme Chestertonien - je suis encore moins friand:

Falwell has also said, "Labor unions should study and read the Bible instead of asking for more money. When people get right with God, they are better workers."[63]


Référence 63: Ricco, Joanne "The Right Wing Attack on the American Labor Movement" at the Wayback Machine (archived May 12, 2009) Wisconsin State AFL-CIO Accessed 24 May 2011.
https://web.archive.org/web/20090512001518/http://www.wisaflcio.org/political_action/rightwing.htm


C'est une chose où je trouve que Kent Hovind a eu tort aussi. Ou a encore.

Sa blague "on pourrait faire une fortune pour les imposables..." (je cite Kent, pas Jerry) "... en inventant la bêche qui se tient debout elle-même au lieu que des ouvriers la tiennent débout" est sotte. Si les ouvriers sont souvent en train de se réposer sur les bêches, c'est que les travaux publiques ne sont pas une usine, on ne peut pas avoir tous le matos sur place tout de suite, parfois ils sont obligés d'attendre. À la limite, des ouvriers en grève ONT inventé des bêches qui se tiennent débout sans les ouvriers, à savoir celles qui se tiennent débout contre des murs.

Pour retourner à Jerry, je ne suis pas sûr que tous les patrons qui lisent la Bible ont bien noté que ceux qui défraudent les ouvriers du salaire méritent la vengeance du Ciel (Jacques 5:4). S'ils le liraient, ils seraient peut-être des meilleurs patrons.

Je viens d'apprendre les choses sur Jerry à cause d'un suédois* qui le cite sur son mur de FB. Ce suédois était contre "le fascisme". Notez que Chesterton dans son livre à propos Rome cite son entrevue avec Il Duce et qu'il ne le jugeait pas trop patronaliste. Il voulait interdire la grève, soit, mais il interdisait aussi les mauvaises salaires de misère. Il n'était pas un ancien syndicaliste pour rien.

Peut-être ceci a pu jouer dans l'attitude de Jerry Jones (et de ma connaissance suédoise, l'homme qui l'avait rencontré*) contre le fascisme, s'il y avait, quoique je ne crois pas qu'il ait osé dire ouvertement aux patrons "vous pouvez payer encore moins". (Ceci reste peut-être à vérifier). À mon avis, il a juste été trop optimiste à propos la capacité des patrons de bien vérifier à eux seuls, dans les turbulences économiques de nos jours, qu'ils payent suffisamment** aux ouvriers.

Par contre, la France a un manque de culture si les choses peuvent être résumés de ces manières là, comme je les ai trouvés sur la wikipédie francophone.

Hans Georg Lundahl
BU de Nanterre
Sainte Martine, Vierge et Martyr
30.I.2016

* Il est de Jönköping - une ville connue pour protestantisme radical et pour capitalisme, quoique il est actuellement orthodoxe et avait un catéchisme catholique comme enfant. ** Corrigé après signature, j'avais écrit "suffisent" comme "suffisant", sans me rendre compte de la forme du pluriel où -ent est une syllabe muette, sauf pour la liaison.

Friday, 29 January 2016

Mark Shea tries to explain Indulgences to Protestants

Link:
What is the Story with Indulgences?
by Mark Shea 01/15/2016
http://www.ncregister.com/blog/mark-shea/what-is-the-story-with-indulgences/


Quote:
Most Catholics live and die blissfully unaware that the Church even offers indulgences anymore. (A Catholic friend to whom I mentioned I was writing this article said, "They went out with Vatican II, didn't they?") Practically no Catholic gives much thought to them.

Comment:
That is your "middle of the road US Vatican II accepting Catholic". It is not you "middle of the road Catholic". My Polish priest who received me told me of indulgences, and was satirical about Paul VI abolishing the non-plenary ones "perhaps the treasury of the Church is lessened, or sth?" - and he was obedient to John Paul II, accepting Vatican II, accepting New Liturgy. One Norway resident Spaniard or Latin American told me there was a plenary indulgence attached to the pilgrimage to Santiago de Compostela.

Quote:
Catholic theology has an incorrigible knack for obscuring marvelous insights in confusing terminology. Thus, for instance, she speaks of "temporal punishment for sin" which sounds to Protestants as though Jesus didn't do enough and you still have to endure extra torture so you'll be fully "punished" in addition to the 80% or 90% of the punishment He took for you. In reality, "temporal punishment" is just Catholicese for what Protestants call "chastisement." That is, it is pain unto life such as Scripture refers to when it tells us God punishes all those he loves as his children. (Hebrews 12:5-6).

Comment:
In German "punishment" and "chastisement" are both Strafe, alternatively, chastisement can be Bestrafung. In Swedish they are both straff, alternatively chastisement can be bestraffning. Luther who spoke German cannot have mistaken "Zeitliche Sündenstrafe" for the punishment of Hell any more or less because it was involving Strafe, since chastisement is anyway Strafe. Even paying a fine involves that word in German. And especially, "zeitlich" should have tipped him off it didn't mean "eternal". Zeitlich means "temporal". Actually, the idea of chastisement, as now (on Mark Shea's words, at least) accepted by Evangelicals, was not extremely popular with Reformers, as far as I can see.

Quote:
What is "merit"? Well, it isn't "extra righteousness earned by particularly nice people who pitched in to help our well-meaning but inadequate Savior's effort at redemption" (which is what many people think "merit" means). Rather "merit" is an old-fashioned term whose modern equivalent (according to theologian Hans Urs Von Balthasar) is "fruitfulness." ... Christians, as all Protestants know, are graced to bear fruit by the work of Christ (John 15 and all that). We are commanded by God to bear grace to the world and to each other. For as C.S. Lewis observes, God "seems to do nothing of himself which he can possibly delegate to his creatures." We are thus to bear fruit by acting as agents of grace, doing the will of God and generally "wielding our little tridents."

Comment:
Fruitfulness of this kind was not extremely popular with Reformers either. OK, one more thing : they DID deny that difference of fruit/merit in this sense involves different degrees of bliss in Heaven. We do affirm it. CSL seems to have been here quoted from Letters to Malcolm, unless my memory fails me. And Letters of Malcolm is miles from Luther and a few arms lengths from the Catholics of Luther's time. It helped me become Catholic, nearly as much as Tolkien and Chesterton.

Quote:
An example: I, a man with a bad temper, get baptized, calling on the Lord to be saved. What does that make me? Usually it makes me a Christian man with a bad temper since the gift of new life is grace, not magic. Baptism is not an instant cure-all. It is a gate into the transforming grace of God which, with our cooperation, can eventually heal our brains, hearts and bones.

So then, I come home from baptism full of transforming grace and, finding you did not give me the chocolate Easter bunny I wanted, break your window in a rage. I repent. I am forgiven by God and you. All my guilt is taken away by the blood of Christ the instant I repent. But I still must pay for the window and I still, by grace, have to do something about my temper. Moreover, I am strapped for cash (since I have several broken window lawsuits pending which did not magically disappear when I was baptized). But (asking for God's help) I do what I can to pay you back. You (a Christian with the gift of mercy) forgive the remainder of the debt and even give me a little something so I can afford anger management counseling and legal fees.

Comment:
Let me highlight:

// so I can afford anger management counseling and legal fees. //

Some Protestants have said that Catholic Church (the one back then) was "buying and selling souls" by indulgences. False, of course. But the Vatican II Sect and at least some Trads seem to be way closer to that horrible state by simply cooperating with things like anger management counseling. Anger Management with Adam Sandler and Jack Nicholson is a horrible film, say I only based on reading the idea.

Quote from wiki:
After a series of annoyances from the flight attendant and a sky marshal cause Dave, who repeatedly wanted a headset to watch an in-flight movie suggested by Buddy, to lose his temper, the sky marshal, who also mistakes Dave for a racist, tasers him, and Dave is arrested for assaulting the flight attendant, and sentenced to anger management therapy. The therapist happens to be Buddy. Buddy's unorthodox techniques cause Dave to lose his temper, and Buddy tells Dave he recognizes his problem as passive-aggressive anger. After Dave gets into a bar fight caused by another of Buddy's patients, Chuck, Dave is sent back to court and Buddy intervenes on his behalf, choosing to move in with Dave and shadow him in his life as part of more intensive therapy. Failure to comply will result in a year of jail time for Dave.

Comment:
I can relate to a black man mistaking someone for a racist*, but shouldn't he have taken one year of gaol instead**?

I was sentenced to 42 months, officially by court. I went out supposedly a free man 2000, after doing two thirds. Someone seems to have inofficially sentenced me to anger management therapy as well, and I am still being provoked after more than 210 months. Now read:

Φιλολoγικά/Philologica : Council of Meaux vs. Slave Trade (from a book I've been reading some hours by now)
http://filolohika.blogspot.com/2010/01/council-of-meaux-vs-slave-trade-from.html


Quote within my essay:
In the words of a Lombard monk of Monte Cassino, the combination of civil war and Arab marauding were devastating southern Italy even as the shipment of Italian slaves had the opposite effect on the enemies of Christendom: "the places across the sea are bolstered by the male and female captivi of our race."

Quote from my own essay:
Is there an application for us, today? Well, if psychiatry is a place where your young ones may have to confront witches, both discrete ones in parts of personnel and stupid ones among fellow patients, and lots of other doctrinally aberrant people, the loss of Christendom may not be to "transmarina loca" but to something alien to Christendom being bolstered in our very midst - by the wrath of people having a hard time forgetting they were betrayed there by fellow Christians. Indeed, often enough by their family or parish, meaning only well as the phrase goes.

Hans Georg Lundahl
Nanterre UL
St Francis of Sales
29.I.2016


* The sky marshal mistaking Dave for one. ** Shouldn't DAVE have taken prison instead. The sky marshal seems not to have been blamed in court at all.

Thursday, 28 January 2016

Why Chromosome Fission Does Not Work / Pourquoi la fission des chromosomes ne marche pas

At least not if resulting Chromosomes are both supposed to be TGCGT chromosomes. One (IIIa-IVa) or both (IIIb-IVb-Vb) will be a reduced structure chromosome, with TGT structure, one T bifunctional as C as well. Au moins pas si les chromosomes résultants doivent les deux être de la forme TGCGT. L'un des deux (IIIa-IVa), ou les deux (IIIb-IVb-Vb) sera/seront un chromosome de structure reduite, TGT, un des T bifonctionnel comme C aussi.

T = Telomere. T = télomère.

G = Genome. G = génôme.

C = Centromere. C = centromère.

I original state of chromosome I chromosome à l'état d'origine.

II reduplication of area including centromere. II réduplication de l'aire autour du centromère.

III cut in (a) or between (b) centromeres. III coupure dans (a) ou entre les (b) centromères;

IV or IV-V sequels thereof. dont les suites en IV ou IV-V.

Tuesday, 26 January 2016

What was his visit to Sweden for ...

Bergoglio is "to travel to Sweden for joint Reformation commemoration".

What will he say?

Deplore that Laurentius Petri* when reforming the liturgy for ordination or even episcopal consecration made it clear that henceforth one was not "ordaining sacrificial priests" and therefore the Apostolic Succession vanished at his hands (no ordination he made after that statement, which is very official, I forgot which year, can have had a valid intention)?

But if so, why would he be welcomed by Swedish former State Church for such an occasion?

Or will he ignore that issue, like he did with the similarily non-extant Apostolic Succession for Anglicans, when he buried his friend Tony Palmer like a Catholic bishop is buried?

If so, he is spitting on the memory of the rival claimant to archbishopric of Uppsala, namely Laurentius Magni*. He was archbishop of Uppsala in exile.

He is spitting on the memory of martyrs too. Georg Ursinus was royal secretary. Zacharias Anthelius was mayor of Soedertelge. They became Catholics. They were killed as "traitors" for that sole act on order of the usurper Gustavus Adolphus (yes, of 30 Years War ill-fame**).

He is spitting on the anguish of those who conformed against their conscience to the very tyrannical reformation, because they would have been punished if confessing and hearing Mass with Heinrich Schacht S. J., the priest for whom Ursinus and Anthelius converted. Or his predecessors, who went to Poland with King Sigismund.

He is spitting on the valour of peasants who opposed the Reformation, and notably on that of Niels Dacke*** who was beheaded for trying to save churches from the pillaging of Gustaf Wasa.

He is spitting on the freedom of press, since the first printing press first belonged to Carthusians, who printed a manual about how to pray the Holy Rosary of the Blessed Virgin Mary and THEN Gustaf Wasa took this away from them and gave it to the Petri brothers°.

He is to say the least, not extremely respectful to converts from Swedish Lutheranism to the Catholic Church. Unless one should say that what I converted to was in fact a counterfeit Catholic Church, though my priest was old enough to be validly ordained and certainly had the right intentions with sacraments, unlike the Petri brothers, unlike perhaps a few Novus Ordo priests as well.

And so, he is not very respectful to those who were in the Catholic Church still extant in full before 1962 or before 1950, who were keeping the faith when I came in to join them.

As I declared once when Bergoglio "canonised" Wojtyla, Bergoglio cannot be a Catholic, Bergoglio cannot be my Pope or any other Catholic's real Pope.

Hans Georg Lundahl
Cergy St Christophe
St Polycarp
26.I.2016

The bad news is from:
Vatican Radio : Pope Francis to travel to Sweden for joint Reformation commemoration
25/01/2016 12:00
http://en.radiovaticana.va/news/2016/01/25/pope_to_travel_to_sweden_for_joint_reformation_commemoration/1203462


Notes:

* Swedish clergy those days (irrespective of confession) latinised full name. In Swedish these were originally Lars Persson and Lars Månsson. Laurence son of Peter, Laurence son of Magnus.

** The then Danish Scania hardly has a motive to like him better than Catholic Bavaria. My ancestors are from Christianstad, which was built a little away from the Væ which Gustavus Adolphus had ravaged, though that was obviously before the 30 Years War. Ursinus and Anthelius are obviously latinised surnames, we still have some in Sweden.

*** Yes, this peasant's name is not latinised at all!

° Laurentius Petri was the pseudo-archbishop, perhaps validly, but uncanonically consecrated, certainly not ordaining validly himself. His brother Olaus Petri (the Magni brothers also included an Olaus or Olof) was the preacher and Lutheran "theologian".

I'm not alone:

that the bones you have crusehed may thrill : Let's Remember What We're Celebrating...
http://thatthebonesyouhavecrushedmaythrill.blogspot.com/2016/01/lets-remember-what-were-celebrating.html


Pope Francis to Celebrate Protestant Reformation
thirdeaglebooks
https://www.youtube.com/watch?v=-huTJv1Cf5c

Aberration and Parallax


1) Does the First Diagram Makes Sense? · 2) Aberration and Parallax

If the stellatum, at one lightday away*, were moving annually same distance as the Sun, it would have an overall per se measurable parallax, since a triangle with a side 90 times smaller than the two other** sides is not too skinny to measure, but rather a triangle the kind of which, I suppose, is pretty often used by surveyors. So, one would be measuring a parallax of about 4° or sth like that (hasty oversight, 360° being full circle, divided by factor 90:1, equal 4°). So, if I am right***, stars are not annually moving the distance of the Sun.

Can a smaller movement than that be responsible for the aberration, supposing, as at least Sungenis does among Geocentrists° it is the kind of phenomenon that Heliocentrics since Bradley suppose it to be?

Aberration is held not to contain any information about the distance to the stars. I suppose therefore that the distance of stellar annual movement in relation to us, by Bouw and Sungenis as by Heliocentrics and as relevant to aberration, is taken to be the same as that of the Sun simply because it is a distance attributed (though not by Bouw and Sungenis) to Earth rather than to Sun and to Stars. The movement of one body needs to be self identical, the movement of two independent bodies can be of diverse size. Then the speed of light is calculated from that distance of Earth and angle of aberration.

In that case, another movement, like a larger and a smaller one, of the Sun and of the sphere of fixed stars is annually possible, but then adjustments must be made for speed of light, since it is calculated from angle of aberration.

However, speed of light is calculated by other methods too, which do not seem to totally agree, only very largely so.

So, is annual movement of Stars as large as that of the Sun, but then the stars by far further off than just one light day?

Or should stars be showing a parallax of 4° annually, which has been misread by astronomers, while surveyors manage to read it? After all, surveyors are cautious to have fixed landmarks, and astronomers like a view on the sky free from obstacles?

Or - again a possibility - is "angle of aberration" largely due to the actual annual movement of stars, as angle between two real positions rather than as angle due to real aberration-of-light processes, and this annual movement caused by angelic movers, which I anyway hold, with St Thomas Aquinas, of being responsible for movements of individual celestial bodies insofar as they differ in angle around Earth from the daily circuit of the Stars?

This last laternative is what I have anyway considered to be the actual truth, for very long. Once I discussed this with Sungenis and he responded "aberration and parallax are different angles". In the heat of discussion, I took this to mean "angles along differnet axes" or "angles on axes that are different angles from us" or sth, and I replied, without absurdity but less to the point than here, that in that case angels could be making somewhat complex dance moves. But what he meant was probably simpler: the measured value of angle is different.

Aberration is an angle uniform for all stars, at least in theory, of 20 arc seconds or 25 arc seconds or whatever.

Parallax is an angle, in the positive field (there is a negative one as well, when one looks closely) of maximum 0.75 or sth arc seconds.

However, this does not preclude that "both angles" are of the same movement (same axis of rotation even) for each of the stars.

"Aberration" (as usually called, I am referring to the angle value) is the medium angle common to all.

"Parallax" of any given star is a kind of aberration (! pun intended !) from that medium value.

So, supposing that - which I do not know°° - aberration counts as 20 arc seconds exactly, and - which I don't know either°° - aberration and parallax go same direction, α Centauri would be actually measured as moving concretely each year 20.75 arc seconds, deduct 20 arc seconds for "aberration" (since uniform) and you get a positive "parallax" (for the individual star) of 0.75 arc seconds°°.

But if 63 Ophiuchi has somewhat less annual movement concretely observed than the 20 arc seconds, it is of course measured by a negative parallax. Heliocentrics do register this, for keeping their records accurate with observations actually seen, but they do so as a preliminary to further on, hopefully, finding out why there was a false measure and how to correct it and then they hope to correct the slightly negative parallax value for 63 Ophiuchi to a slightly positive one.

While the angels directing the movements of α Centauri and 63 Ophiuchi in their turn are awaiting, I presume, perhaps Doomsday to explain that they were both doing about 20 arc seconds of the parallel circle in the sphere of fixed stars, but were avoiding to coincide exactly so as to show they were not seen as doing a 20 arc second parallax due to only Earth moving. And astronomers might then be replying : "how were we supposed to know that! To understand it we would first have to admit you exist!"

And as angels take themselves lightly (that is why they can fly, as Chesterton said), they'll have a good laugh.

However, whether the astronomers might join the laughter or not depends on why they discounted angelic movers. If they did so out of habit, while believing angels in other contexts, well, possibly they were Christians and will have gone to Heaven. But if they discounted the mere possibility because of a clear, decided disbelief in "angels, demons, that sort of thing", well, they are Sadducaeic, Modernistic or Atheistic Apostates and Pagans, and will unless regretting that be heading for a fire where laughter is not very easy. Angels take themselves lightly, that is their persons, their egos. We must not take their existence lightly. It is clearly testified in the Word of God.

Hans Georg Lundahl
Cergy St Christophe
St Polycarp of Smyrna
Disciple of St John
26.I.2016

Notes:

* I had previously misjudged the distance of a lightday away by a factor of thousand, but fortunately this does not affect my calculations on how big Kepler so and so is, since the comparison was with how many light years it was away, and I was obviously wrong by exactly the same factor of thousand about the light years - or hadn't calculated them - so that, irrespective of my mistake on the distance of "one light day" expressed in km, 26 million instead of 26 billion, the proportions between so and so many light years and the light day are the same.

** Why is twice the distance to the Sun or the annual axis of the Sun 1/90 of the distance to the stars, if they are a light day away? Simple distance to Sun is 8 light minutes, double must be 16 light minutes. 16 min / 24 h = 16 min / 1440 min. 16:1440 = 8:720 = 4:360 = 2:180 = 1:90!

*** I have expressed elsewhere that the probable distance to the stars is one light day. By an even number of light days stars were shining in the same position we see their light now and where they are again. Three light days or more, Adam and Eve would not have been able to see the stars their first evening, how unromantic, so max 2 light days. One more probably than two, as so the birds also could see stars on their first evening, and as each day that way each star is going 2pi light days, more than six light days, but much less than seven light days distance around their periphery around Earth.

° I think Gerardus Bouw too. But they count on stellatum being mechanically tied to Sun and therefore the displacement of stellatum annually to be as great as that of the Sun. Which I do not.

°° Look up your exact values yourselves, in a science book! Dito for if ordinary parallax is augmenting or diminishing it. And also do look up if 0.75 is closer to parallax of α or to proxima Centauri. That is the kind of thing one should be able to trust scientists on.

Aux temps de St Paul, l'Assédic n'existait pas


1) Aux temps de St Paul, l'Assédic n'existait pas, 2) Déformation d'information dans la francophonie, exemple Jerry Falwell

Il est connu que je fréquente la lecture des biographies des saints en Saint du Jour, par Défendente Genolini. Je ne sais pas, si c'est depuis que celui-ci a mis sur "pensée spirituelle de St Paul" les mots "qui ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus."

Par contre, je sais très bien pourquoi ces mots ne me condamnent pas. St Paul n'excluait pas le travail pour le propre compte. Celui-ci était même davantage normal à son temps que de nos jours.

ECCO ne faisait pas de chaussures. Lévis ne faisait pas de Jeans pour tout l'Occident. La production était davantage décentralisée, donc le travail pour son propre compte était davantage fait.

Donc, ces mots ne condamnent pas celui qui travaille pour son propre compte.

Je ne crois pas qu'ils condamnent non plus le fait de mendier tant que le travail pour son propre compte (dument fait à peu près chaque jour) ne nourrit pas.

Ils ne condamnent pas les professeurs de Moscou* qui, quand ils n'étaient pas payés, continuaient d'enseigner et mendiaient pour survivre, à une époque de basse revenue fiscale en Russie, sous Eltsine.

Et ils ne condamnent pas non plus ce blogueur qui continue de blogguer pour mes lecteurs, même quand les éditeurs pour versions papiers s'absentent encore.

Qui voudra (hormis psychiatres et pareil) pourra me contacter en région parisienne, je serais prêt à donner un cours sur le comment on fait des livres à partir de mes blogs.

Si par contre TOUTE la société actuelle, ce que j'espère ne soit pas le cas, déteste tellement le contenu de mes blogs, alors des patrons et clients chez un patron ou collègues détesteront aussi mes idées si je serai un jour employé - et alors, vaut mieux continuer la lutte pour changer les mentalités, au moins chez quelques-uns.

Un peu plus clair que l'implication de Défendente Genolini est que le dysfonctionnement hier à Nanterre Université, Bibliothèque Universitaire, a pu être et a probablement été programmé, pour m'empêcher de publier un article hier, quand c'était La Conversion de St Paul. Sinon, il y a eu un connard qui a prié pour cette mauvaise intention, avec le même résultat.

J'en ai profité pour utiliser la programme paint, en faisant des exemples graphiques pour les URL de qqs blogs, et de les attacher à un courriel sur un fournisseur de boîte qui fonctionnait malgré les "timeout". Celui pour Φιλολoγικά/Philologica était déjà fait, j'ai ajouté pour ce blog ci, pour gm b1 lou, pour deux autres, et j'ai préparé des articles.

Hans Georg Lundahl
Cergy St Christophe
Sainte Paule de Bethlehem, veuve
26.I.2016

* Il peut y avoir eu d'autres choses qui condamnent les professeurs de Moscou, comme pas mal dans la Bible condamne leur enseignement anti-créationniste et trop certain d'évolutionnisme. Ou "honora patrem et matrem" condamne la présence obligatoire d'élèves hors choix parental. Mais dans les matières honnêtes comme grammaire, et pour élèves dont les parents veulent la présence, oui, ils font un travail, pour lequel ils ont un droit au salaire, et pour lequel ils ont le droit de mendier, hormis leur horaires de classe, si la situation reprend.

URL in Blackletters

URL in Blackletters / URL en lettres gothiques : New blog on the kid, Φιλολoγικά/Philologica, Creation vs. Evolution, gm b1 lou, HGL'S F.B. WRITINGS

Friday, 22 January 2016

Un peu de catéchisme pour des bienfaiteurs et des connaissances

Je viens de passer des soirs avec des hôtes un peu mal catéchisés.

Bon, faisons un peu de catéchisme. L'hôte peut avoir été l'un ou l'autre, parfois une personne que j'ai rencontré par internet, mais la réponse est la mienne, quoique parfois l'autre a été un peu trop exubérant et moi un peu trop poli pour que je l'ai déjà dite à l'occasion.

Hôte:
La Bible est une Mé. Ta. Phore.

Réponse:
Non.

[La Bible peut contenir des métaphores, elle peut même contenir des métaphores à chaque page, mais entre histoire réelle et le signifié, pas juste entre mots et signifié.]

Hôte:
Il n'y a pas de barbu dans le Ciel.

Réponse:
Tu veux dire que Jésus se soit rasé la barbe en arrivant, ou tu nies l'Ascension?

Hôte:
Jésus de Nazareth, il avait un autre nom, mais j'ai oublié lequel.

Réponse:
[Il n'a certes pas voulu dire qu'il ait oublié le titre Le Christ ou Ha-Meshiakh - mais ça ne s'oublie pas. Non, il a précisé "nom". Restons un peu sur le titre de Messie. Roi. Prêtre. Prophète. Christus Rex, Summus Sacerdos, Propheta. Meshiach ha Melek, ha Cohen Gadol, ha Nabi. Non, mais le nom peut être inféré de là, depuis l'inscription sur la Croix:

Jeschua
Ha-Notzri
Ve-Melek
Ha-Jehudim.

Il a bien dit qu'il a oublié cet autre nom. Il a oublié que Jésus le Christ est Dieu avant d'être Homme, mais par là il a aussi oublié comment prononcer ce nom. Peut-être Hénoch et Élie nous renseigneront sur la bonne prononciation du Nom-des-quatres-lettres.]

Hôte:
Dieu est tout.

Réponse:
Non. Il a créé tout sauf Lui-Même, mais Il n'est pas tout. Il a créé le reste qui par le fait de création est distincte de Lui.

Hôte:
Dieu a créé le Bien et le Mal.

Réponse:
Dieu a créé des choses qui sont toutes bonnes en soi. Il a créé des choses qui sont malfaisantes, mais ceci n'est pas du fait de ce qu'Il a créé en elles. Un feu qui dévaste une maison est une substance créé par Dieu, mais le fait que le feu brûle la maison n'est pas une fatalité pour le feu par le fait d'être feu.

[Parfois, pourtant, Dieu crée le mal physique, comme un feu qui brûle une maison, en punition d'un mal moral, d'un péché : mais le péché, Dieu ne l'a pas créé du tout.]

Hôte:
Dieu a créé l'Enfer et ensuite le Paradis.

Réponse:
Non ..., [Dieu a créé le Paradis, pour le bonheur des créatures douées de raison, pour qu'Il les crée et y amène, mais seulement ensuite l'Enfer, pour punir et pour limiter le mal commis par les anges qui se sont rebellés.]

Hôte:
Si Dieu existe, si cette Force existe, Elle ne va pas nous regarder dessus, nous sommes trop infîmes.

[Ou quelque chose comme ça.]

Réponse:
Dieu nous connaît, Dieu sait tout.

[Tempier condamne la thèse 3, Quod deus non cognoscit alia a se.]

Hôte:
Tu ne peux pas croire ce dogme, t'es au-dessus de ça?

Réponse:
Non, je ne suis pas au-dessus du dogme catholique.

Hôte:
Tout homme sensé comprend que les religions sont une quête de spiritualité, mais les textes ne nous disent rien de précis.

Réponse:
C'est faux.

[Sur quoi il répète "la Bible est une me. ta. phore." - voir plus en haut.]

Hôte:
Quand est-ce que l'âme entre dans le corps? Peut tu le dire?

Réponse:
Quand le sperme humain pénètre l'ovule humaine. Alors, Dieu crée une âme.

Hôte:
Si deux hommes s'aiment ... [censuré]

Réponse:
Ceci n'est pas le pourquoi Dieu nous a créé ces parties du corps, ni l'amour physique.

Hôte:
Si on veut se mettre en extase en brûlant une allumette entre ses orteilles?

Réponse:
Plutôt une allumette entre les orteilles que ... [censuré]

Hôte:
Mais si Dieu nous a créé, c'est pour qu'on soit soi-même, pas juste pour être ce qu'on a été créé comme [désolé pour le syntaxe suédois dans mon compte-rendu - donc, "ou quelque chose comme ça", il a dit la phrase autrement.].

Réponse:
On doit rester soi-même, pas juste CELUI qu'on est, mais aussi CE qu'on est. Un homme, qui n'a pas le droit à ... [censuré].

[On est à Paris, non? Son évêque Étienne II Tempier condamna en 1277 (ou "tard en 1276" selon les divisions courantes à l'époque) l'idée que/166 quod peccatum contra naturam, utpote abusus in coitu, licet sit contra naturam speciei, non tamen est contra naturam indiuidui [non censuré, car la latin n'est pas compris par les très jeunes]. Donc, chaque naturel individuel s'inscrit dans la nature générique de son espèce, y compris la nature individuelle de tel homme dans la nature humaine qui exclut précisément ... péché contre la nature.]

Hôte:
Les animaux sont tous bisexuels.

Réponse:
[J'ai pas eu le temps de lui répondre que les comportements homosexuels entre les par exemple chiens sont, soit une question de sadomasochisme, de dominance, soit une question de manque de femelles ou de mâles, soit les deux à la fois - donc ce ne sont pas des modèles pour nous.]

Hôte:
Je ne veux pas être contrôlé par un dieu tout solitaire, c'est absurde de l'être, de se considérer tel, c'est cauchemardesque.

Réponse:
Un cauchemar dont je fais l'économie en croyant que Dieu n'est pas une personne solitaire, mais Trois Personnes, le Père, le Fils, le Saint Esprit.

Hôte:
T'es idiot si tu crois la Trinité. Ça c'est considéré blasphème aussi.

Réponse:
Par qui? Par les Musulmans? De toute manière, idiot ou non, ça m'épargne le cauchemar d'être régi par "un dieu tout solitaire".

[La première thèse condamné par Tempier est Quod deus non est trinus et unus, quoniam trinitas non stat cum summa simplicitate. Ubi enim est pluralitas realis, ibi necessario est additio et compositio. Exemplum de aceruo lapidum.]

Hôte:
C'est grâce aux immigrés que la France ne se dépeuple pas. Les vrais Français font un fils et une fille. Sans les immigrés la France serait vite dépeuplé.

Réponse:
C'est précisément pourquoi je préconise que les Français recommencent à faire d'enfants.

À quoi me répondit mon hôte:
Là, il y a du boulot à faire.

[Je considère qu'il avait raison.]

Et je ne sais pas
comment, mais on est entré dans la discussion suivante aussi:

Hôte:
Il n'y a pas de différence entre la nature et le chimique. On est tous dans la nature. UN sac en plastique est naturel. Et le chlorophylle des feuilles est chimique.

Réponse:
Vu que j'ai eu un beau-père qui est chimiste, on est tous dans le chimique, par contre, pas tous dans l'artificiel.

Hôte:
Un homme crée un sac en plastique, un arbre crée son feuille sur sa brindille.

Réponse:
Un arbre pousse une feuille, et ne peut pas faire autrement, un homme fait volontairement un sac en plastique, mais aurait pu faire un sac en macramé [je pointe à mon propre grand sac en macramé]. C'est ça la différence entre artificiel et naturel [et dans l'artificiel, il y a le plus et le moins noble].

Il me semble pourtant
que le contexte était qu'il avait confondu les conceptes de "péché contre nature", "artificiel" et, en plus, "chimique".


Et je viens d'omettre pas mal. En plus de mélanger trois personnes sous le seul vocable "hôte".

Hans Georg Lundahl
BU de Nanterre-Paris X
St Vincent de Valence,
diacre et martyr
22.I.2016

Thursday, 21 January 2016

Entretemps, la Norvège maintient sa "Bastille" mais en pire!


Ça s'appelle "barnevernet", et ça condamne des milliers d'enfants et de jeunes à une vie en dehors de leurs vraies familles - pour le gain d'une bureaucratie qui administre et des familles d'accueil qui servent cette procédure inique, calomnieuse et esclavagiste contre les vrais parents. La Suède en a aussi./HGL

reinformation.tv : Norvège : les cinq enfants Bodnariu arrachés à leurs parents proposés à l’adoption
7 janvier 2016 14 h 45 min
http://reinformation.tv/norvege-enfants-bodnariu-arraches-parents-adoption-dolhein-49083-2/

1789 et 1793


14 juillet 1789 et les jours suivants : Louis XVI ne fait pas exécuter les émeutiers, même s'ils ont commis ce qui constitue au moins à première vue des homicides sur des fonctionnaires.

1793, à cette date même, Louis XVI est exécuté.

Doit-on prier pour son âme, ou doit-on demander son intercession? Moi, je demande comme d'habitude son intercession./HGL

Monday, 18 January 2016

Does the First Diagram Makes Sense?


1) Does the First Diagram Makes Sense? · 2) Aberration and Parallax

I
 
No, this diagram above does not make sense. If angle to star is in same direction, supposing that "straight up" is the neutral one for a star showing any kind of parallax, then sun and earth should also line up in same direction. In either the Heliocentric or the Geocentric interpretation.

So, the following is a diagram of ordinary parallax. Up and down are opposite seasons. Left is Heliocentric interpretation, right is Geocentric interpretation.

II
 
As said, left is heliocentric, star has no proper movement involved, angle is fixed by observation, therefore the length of line between Earth and star is fixed as to what lines up with star having same relation to Sun all year through. That some stars do have proper movement diagnosed as such is not here taken into account. Earth is earth, both in relation to Star and in relation to Sun.

Right is geocentric interpretation. In this case, the star has a proper movement not diagnosed as such by heliocentric astronomers, it need not be as big as that which the sun has, same time, same direction. Star and Sun are not the same, neither in themselves nor in relation to Earth. Therefore the annual orbits could be smaller with the star.

But does above, first diagram suggest anything to you?

Yes, in it the left is Geocentric and it has star opposite side of Sun, in their annual orbits.

This does at least for extremely small parallactic angles occur, as they are measured. 63 Ophiuchi is an example.

So, supposing this is NOT a measurement error. What does this so called "negative parallax" look like if analysed according to the diagrams?

III
 
That is right, even in Heliocentric interpretation you need to have star have a movement of its own, not that of Sun (supposed not to have one, at least not one taken into account in annual relations of Sun to stars), and not that of Earth either.

Therefore giving no information about distance to star either.

If ALL stars showing parallax were indeed showing only positive parallax, as in diagram II, then one could say ALL stars were stationary in relation to Sun, at least excepting the proper movements which are non-annual and non orbital, as far as as yet observed..

But if some stars show negative parallax, even on Heliocentric terms that means a proper movement which is annual and orbitting. Either a mechanci link to Sun - or a voluntary act on part of sth like an angelic mover, as the Scholastics very unanimously thought when considering the subject of movement of celestial bodies, other opinions being marginal (and mechanic causes being less common than either animated stars, that is stars that have their own life and souls or than God alone moving each directly).

Hans Georg Lundahl
Nanterre UL
Sts Marius and Martha
couple and martyrs, with Sons
and companions
19.I.2016

Friday, 15 January 2016

Peut-on avoir certitude morale pour héliocentrisme ou évolution?

Nul ne doute, qu'une certitude mathématique est exclue. Le géocentrisme et la création de chaque type d'être séparé déjà des autres il y a des milliers et non des millions d'années, les deux ne sont pas contradictoires comme "la somme des angles d'un triangle excède 180°". Non, je parle simplement de la certitude morale.

Je laisse le mot à l'Abbé Berto* pour définir ce mot:

La certitude admet des degrés. Le plus haut degré, degré surhumain, est la certitude de foi ; par exemple qu'il y a trois personnes en Dieu. Puis viennent les certitudes rationnelles : certitude métaphysique, que le tout est plus grand que la partie ; certitude mathématique, que, admis le postulat d'Euclide, la somme des angles d'un triangle est égale à deux droits ; certitude physique, que, sauf miracle, un mort ne ressuscite pas ; certitude morale, que Napoléon a été vaincu à Waterloo. Dans les trois premiers cas, la crainte que le contraire ne soit vrai, formido oppositi, est tout à fait exclue. Dans le cas de la certitude morale, C'est seulement la crainte prudente, prudens formido oppositi, qui est exclue : car je puis supposer que tous les historiens se sont trompés ou m'ont trompé en me disant que Napoléon a été vaincu à Waterloo, mais cette crainte ne serait pas « prudente » ; elle serait « imprudente », disons déraisonnable.

Remarquons ici que la certitude morale n'est pas du tout la même chose que la certitude en matière morale : il y a des certitudes métaphysiques en morale, par exemple qu'il faut faire le bien et éviter le mal; et inversement il y a des certitudes morales ailleurs qu'en morale, en histoire, en psychologie, partout où on n'arrive à exclure que la crainte raisonnable du contraire, sans parvenir à exclure une crainte déraisonnable. Beaucoup de maladies mentales, un bon nombre de névroses en particulier, ne sont autre chose que l'impuissance où le sujet s'est mis d'exclure des craintes déraisonnables. S'assurer vingt fois qu'on a bien fermé une porte, bien timbré une enveloppe, c'est le signe qu'est menacée la fragile frontière qui sépare le normal du pathologique; un pas de plus, on doutera si Napoléon a été vaincu à Waterloo, ou si les gens dont on est entouré ne sont pas tous occupés uniquement de vous nuire. En matière morale cette fois, le scrupule non plus n'est autre chose que cette étrange incapacité d'exclure la crainte déraisonnable du contraire.


Or, comme la bataille de Waterloo est garanti par [tous] les historiens [qui traitent de la question], ainsi les thèses héliocentriques et d'évolution par les [ou par la plupart des] scientifiques [qui traitent de la question].

Donc, comme on peut avoir de la certitude morale dans la défaite de Napoléon à Waterloo, ainsi aussi ...

Non.

L'Abbé Berto a eu un peu trop de hâte de définir la certitude morale sur Waterloo. En dernière analyse, elle ne repose pas sur les historiens, comme corps d'experts. En dernière analyse elle repose sur les raconteurs à partir du moment que les faits se sont déroulés (une totalité sur laquelle les historiens sont capables, d'ailleurs, à se prononcer, mais dont l'absence serait assez remarcable même sans leur mot formel).

J'ai la certitude morale qu'il y a eu une défaite de Napoléon à Waterloo, comme j'ai la certitude morale qu'il y a eu une défaite du roi Priam à Troie. La certitude morale repose sur la tradition de toute communauté nous ayant légué une telle sur les faits, comme pour Waterloo, les anglais se vantent de Wellington l'ayant vaincu, les Prussiens, au moins autrefois, de Blücher l'ayant vaincu, les Français se vantent d'avoir non vaincu mais bien résisté à Waterloo, et se plaignent parfois d'avoir perdu, les Russes qui n'étaient pas là admettent que la bataille leur à ouvert les portes de Paris, les Espagnols qui n'étaient pas là non plus admettent que la restauration des Bourbons en Espagne a été facilité par la défaite de Napoléon, les Portugais se réjouissent que leur allié les Anglais à vaincu, les Autrichiens notent que leur redevenu allié depuis la "Völkerschlacht bei Leipzig", la Prusse, a vaincu (les Autrichiens "nous" ne sommes pas toujours friands des victoires de la Prusse ... mais de celle-ci, oui), la Suède note que Jean-Baptiste Bernadotte, notre usurpateur** comme Karl XIV Johann a une certaine prudence de laisser tomber Napoléon, qui est vaincu à Waterloo, et même les Danois ne disent pas que Napoléon ait vaincu, et les Turcs non plus.

Les corps d'expertise des historiens au sens académique, d'une part n'existaient pas encore à l'époque, et d'autre part n'ont que très peu à faire avec cette certitude morale.

Un historien peut ou peut ne pas apporter des certitudes ou doutes supplémentaires pour une chose comme le meurtre des héritiers par Richard de York avant de prendre leur place comme Richard III - mais c'est que ce meurtre n'est pas un fait publique, il n'a pas commis ce fait devant les yeux de tout le monde, comme Napoléon avait fusillé le Duc d'Enghien. Donc, il y a des légitimes doutes en faveur de son innocence, surtout que l'histoire du meurtre a été répandu par son rival ou par des gens à son service, dans le reigne de Henri VII, le premier Tudor.

Mais la bataille de Waterloo est toute publique.

Et, si nous avons pas d'aveu de Richard III (il est mort en bataille), nous avons les réflexions de Napoléon sur l'ile de Sainte Hélène, y compris sur la perte de Waterloo.

Tout ceci, nous l'avons avant les historiens au sens académique. Nous l'avons sinon quant à nous tous au quotidien de manière indépendante d'eux, au moins une certitude que les preuves écrasantes pour ce fait, que Napoléon I a perdu à Waterloo, sont là, indépendamment de l'interprétation des experts.

Et, moralement il est certain que si tous les concernés partout donnent depuis très tôt une même nouvelle, elle est la bonne.

Pour évolutionnisme et héliocentrisme, rien de tel.

Nous avons le mot des expert.

Nous avons certains mots des experts, que nous mettrons autant peu en question que les nouvelles de Waterloo ou de la chute de Troie. Par exemple, que le jour stellaire est quelques minutes plus court que le jour solaire, que dans quelque genre de mesure (on ne sait peut-être pas bien quel genre) α Centauri a un angle de parallaxe, angle d'un mouvement observé inverse à celui supposé de la Terre autour du Soleil chaque an, dont on peut conclure que s'il est mesuré de bonne méthode et s'il est inverse à un mouvement réel de la Terre, alors α Centari est de 4 ans-lumière du Soleil.

Mais par contre, nous n'avons pas la même certitude que, si nous avions eu les mêmes renseignements, sans les experts, nous les aurions interprétés de leur manière.

Très loin que leur vue que la parallaxe est "bien-sûr" le même genre de mouvement observé qu'on observe d'un train qui se met à rouler chez les bâtiments, très loin que cette vue ait la même certitude que la vue "des historiens" sur Waterloo, au contraire, c'est une interprétation qui est en soi (sans que leur statut d'expert y intervienne là très beaucoup non plus) plutôt le genre de spéculation qu'on observe à propos les culpabilités de régicide entre les mémoires de Richard III et de Henry VII. C'est à dire, ce genre d'interprétation et sujet à un doute très raisonnable, une prudens formido oppositi. On n'a pas la certitude morale, soit que Richard III ait tué ses neveux, soit que Henry VII ait menti pour embellir la tuerie de Richard III. Et on n'a pas non plus, en soi, une telle certitude morale sur le bien-fondé de l'interprétation que font les experts (ou la plupart des experts*** qui s'occupent de l'évolutionnisme et de l'héliocentrisme).

Je me suis occupé de définir en quoi consiste une certitude morale (avec aide de l'Abbé Berto) et de dire pourquoi celle-ci ne repose pas en première ligne sur "tous les experts" (malgré quelques mots un peu mal choisis de l'Abbé Berto). Ce n'est pas ici, c'est bien ailleurs, ce n'est pas maintenant, c'est déjà que j'ai détaillé pourquoi les interprétations des experts (ou de la plupart des experts) sont très douteux, voir très contestables. Mais ici-même, je note juste, la certitude morale ne repose pas sur l'interprétation des experts.

En ce qui concerne une interprétation spéculative de la réalité observable, on n'a pas certitude morale, au moins pas avant d'avoir la certitude morale que les interprétations alternatives sont toutes connues et réfutées. Et même cette certitude là ne peut pas être une "certitude morale" comme défini par Berto, ça doit être une certitude philosophique. Ce qui manque à l'évolutionnisme et à l'héliocentrisme.

Hans Georg Lundahl
Nanterre, BU
St Paul le Premier Ermite
15-I-2016

PS, Deux mots de plus un peu mal choisis par lui:

La mixtité (et non mixité, ces cuistres ne savent pas le français) est en train de ravager tout cela. Ses promoteurs, si haut placés qu'ils soient, sont en état de damnation. Ils jettent par milliers de malheureux enfants dans une occasion prochaine de péché ; on n'empêchera pas des garçons de quinze ans juxtaposés à longueur de classe à des filles du même âge, de chercher à savoir ce que cachent ‑ bien mal au surplus ‑ ces jupes et ces corsages, ni ces filles, émoustillées par les curiosités masculines, de ressentir le désir spécifiquement féminin d'être vues, touchées, caressées. Tout le climat de l'école en est vicié, précocement sexualisé et érotisé. Et quand ces garçons et ces filles seraient tous sans exception des héros et des héroïnes, qui résisteraient à toutes ces occasions et tentations (mais qui le croira ?), a-t-on le droit de les y précipiter, de les y maintenir ?


Un être humain âgé de 15 n'est normalement plus enfant.

Notons, si mariage est possible, s'intéresser au sexe (d'une manière ou d'autre, il y a des manières plus crues et des manières plus nobles) n'est pas vraiment précoce.

Mais bien-sûr, l'école avec sa mixtité (merci, Berto!) et le maintien des jeunes adultes dans une situation qui, pour intéressante qu'elle puisse être pour une "vocation académique" (comme peut-être moi), à condition de ne pas être condescendant ès exigeances académiques, est pour la plupart des concernés infantilisant, il y en a qui pourraient davantage être jeunes travailleurs ou mères à 15, même pères pourvu que l'opportunité économique existe, ceci est un tort encore pire que ce qu'il décrit en décrivant ces jeunes comme enfants.

C'est un des cas où parait le mieux l'indépendance de la métaphysique (et de la théologie) à l'égard des sciences empiriologiques : la physique de saint Thomas est périmée, nous le voulons bien; cela nous est parfaitement égal qu'il ait cru ou non que les corps célestes sont formés d'une autre matière que la terre. Sa métaphysique (ni sa théologie) n'ont reçu de là nulle atteinte, la certitude ici étant acquise par d'autres procédés intellectuels que l'observation et l'expérimentation quantitatives.


Quant aux corps célestes proches et non trop chaudes, on peut vérifier. Je ne suis pas sûr que le spectacle donné par Jupiter ou Saturne à proximité puisse être retrouvé par Terre. Par contre, il croyait que Dieu tourne l'univers autour de nous chaque jour et que les anges - ou plutôt des anges, puisque il y en a d'autres qui font d'autre chose - s'occupent des mouvements des corps célestes autres que celui qui est en pas avec le mouvement diurne des étoiles. Nier ceci conduit à des erreurs en métaphysique aussi, à commencer avec Giordano Bruno. La métaphysique n'est pas indépendante des sciences empiriques, elle l'est des théories fumeuses dans celles-ci./HGL

* Salve Regina : L'encyclique Humanae vitae et la conscience
par Abbé V.-A. Berto
de La Pensée Catholique n°117, publié en octobre 1968
http://www.salve-regina.com/salve/L%27encyclique_Humanae_vitae_et_la_conscience


** Notre roi de jure était en exile, et maréchal Bernadotte avait été adopté par l'usurpateur Charles XIII, qui avait, avec aide de conjurés franc-maçons, après la défaite de la Suède en Finlande contre la Russie, prétendu "déposer" de sa royauté légitime le roi Gustave IV Adolphe. Le premier Bernadotte qui soit aussi légitime roi, c'est Oscar II, autour de 1900 [1872 - 1905 pour Norvège, 1872 - 1907 pour la Suède].

*** Notez la différence entre "les experts" et "la plupart des experts". Pour ceux qui ne connaissent pas la minorité, ceci pourrait paraître louche, mais dans les deux cas, elle existe.

Tuesday, 12 January 2016

Y aura-t-il des guerres?

Par exemple avec Islam, aussi en dehors de Daesh?

Docteur Jean-No : L’agression sexuelle est une arme de guerre musulmane
L'article a été publié le : samedi 09 janvier 2016 18 h 00
http://www.docjeanno.fr/p/agression-sexuelle-arme-de-guerre-islam.html


C'est possible.

Ou entre Chrétiens et Sécularistes?

C'est possible aussi.

Doit-ce faire peur? Non, pas pour un Chrétien. On doit se poser la question quand une guerre n'est plus évitable, c'est à dire en quel genre de situation, et comment utiliser le temps tant qu'elle reste évitée.

Hans Georg Lundahl
BU de Nanterre
Sainte Tatiana de Rome
12-I-2016

PS: Et, tant que la guerre reste évitable, avoir de la courtoisie, pas d'effacement, vis-à-vis les potentiels adversaires./HGL

La pitié à sa place correcte, s v p!

Hier, j'ai reçu deux euro d'une dame qui me disait qu'elle avait de la pitié.

En lui offrant un petit bout de papier avec l'URL de ce blog, je lui ai dit que j'aimerais que la lecture lui inspire autre chose que juste de la pitié. Et elle de faire un éloge de la pitié. Entre autre en disant que le monde est assez sans pitié.

Soit, mais parfois, peut-être, ça tient au fait que l'art de la pitié se soit un peu perdu, qu'on met une sauce de pitié là où elle n'a pas beaucoup à faire.

Par exemple, si telle personne a pitié de moi parce que je suis dans la rue, et ensuite encore par pitié me promets de jeter un œil sur mes blogs, il est d'un côté possible que l'œil sera jeté sur mon blog avec très peu d'attention (ou pas du tout, les mots se voulant rassurants suffisant comme acte de pitié envers moi) et de l'autre côté possible quand on arrive à un sujet un peu controversiel, que mes arguments ne soient pas perçues, parce que le lecteur ou la lectrice se soit déjà anesthésié devant l'argumentation en arrivant avec une trop bonne dose de pitié.

En plus, me dire que le blog sera regardé (ou inversement que personne ne regarde mes blogs) est à moitié intéressant comme renseignement sur la lecture qui sera faite.

Quand on disait qu'on allait jeter un coup d'œil sur mes blogs, hier, bien-sûr que je vérifie les statistiques:

New blog on the kid : Russie 108, France 3
http://nov9blogg9.blogspot.com

Φιλολoγικά/Philologica : Russie (derrière les États-Unis) 18, France 10
http://filolohika.blogspot.com

Triviū, Quadriviū, 7 cætera : France 7 (derrière les États-Unis)
http://triv7quadriv.blogspot.com

deretour : France 9 (avant les États-Unis)
http://hglundahlsblog.blogspot.com


Donc, pour ces quatres blogs, la Russie prend 126 lecteurs et la France juste 29. Dont le moindre grand nombre sur ce blog ci, où on savait que j'avais justement mis un sujet controversiel - un article et un lien contre l'évolutionnisme (bon, l'article contenait d'autres choses aussi, mais quand même).

Si la pitié bloque les lecteurs de me lire là où je dérange un peu, je suis mal barré. Inversement, sans pitié, simplement par intérêt de mes écrit, on pourrait très bien me sortir assez vite de ma situation précaire. Une édition d'articles bien dérangeants, et hop les fortunes montent - si elle est acheté, si la lecture n'est ni bloqué par trop de préjugés ni par pitié mal ordonnée. Par contre, là où l'éditeur du quartier s'appelle Harmattan, dont on sait qu'il est biaisé en faveur de l'évolutionnisme, ceci n'est peut-être pas tellement à espérer - de quoi me faire un peu désespérer quand j'entends parler de pitié envers moi.

Avec la pitié, il y a aussi un certain apartheid. Tel café dans ce quartier on ne veut pas que j'entre, même si hier matin j'ai pu, tel autre café on me sert uniquement à emporter, par contre, j'avais voulu refréquenter un local où un petit-déjeuner est (ou était) servi aux sdf. Une bénévole qui me voit cinq minutes avant l'ouverture me dit que, quand on y entre, il faut qu'on y reste jusqu'à midi, parce que ce n'est pas un dispensaire de nourriture, c'est un lieu convivial ... un lieu pour nouer des connaissances. OK, et les cafés ne le sont pas? Ah, oui, les cafés ne sont pas réservés aux sdf ou autres personnes "en situation précaire" - du monde un peu aisé (et donc peut-être un peu plus apte à partager mes intérêts, un peu plus apte à m'aider à faire une édition) risquerait à me rencontrer! Non, vaudrait mieux me cantonner avec des autres sdf, même si eux ils sont ouvriers et donc désœuvrés, et si moi je suis intello et mal payé, même si eux ils sont gauchistes et donc des évolutionnistes, et si moi je suis créationniste, et, le comble, même si eux ils trouvent une certaine honte à faire le débat, tandis que, pour moi, le débat fait parti de mon quotidien - au moins par internet, ces jours ci.

Là, il y a de quoi s'apitoyer sur moi ... parce que la pitié dans ce quartier vient déjà d'être organisée d'une certaine manière.

Par contre, je ne vais pas cacher à la dame (si elle lit ce blog du tout) que l'aumône a été utilisé pour un bon café ce matin.

Hans Georg Lundahl
Nanterre, BU
Sainte Tatiane de Rome, martyr
12-I-2016

Sunday, 10 January 2016

Sensus Fidelium : Evolution: The Religion of Anti-Christ (Link)

Watch this youtube!

Evolution: The Religion of Anti-Christ
Sensus Fidelium
https://www.youtube.com/watch?v=NkpF_tj9J9M


Note, it is a bit optimistic about Pius XII and John XXIII, about Pacelli and Roncalli./HGL

Y a-t-il de la perfidie à Paris?

Notons, je ne dispute pas qu'il y a de la gentillesse et de la générosité, je me demande s'il y a aussi de la perfidie.

Une dame me dit, après m'avoir demandé sur le blog que je fais, pourquoi c'est, ou c'est pour quoi faire. Après qqs péripéties qui m'ont déjà fatigué j'arrive à entendre encore cette question, et je répond: "C'est pour lire" - "Je ne suis pas douée pour ça" - "Oh, je vous crois que vous n'êtes pas très douée pour lire!"

Mon métier, c'est écrire. Quand je fais la manche et que je tiens un panneau, alors je le tiens pour ceux qui savent qu'un URL se met dans la barre d'adresses et ensuite on lit en ligne, c'est à dire dans la fenêtre en dessous de la barre d'adresses, le contenu du site.

Je ne suis pas là pour donner des leçons à des gens d'une certaine âge qui ne veulent de toute manière pas apprendre. Il y a des jeunes qui comprennent que, si le prof de latin donne un paradigme de formes dont un paramètre est "cas", alors le paramètre "cas" a de la pertinence pour le latin. Et il y a des jeunes qui comprennent que si telle lettre est marqué pour un URL, elle doit y être mise pour accéder au site, une phrase plus correcte (que par exemple "filolohika" ou "nov9blogg9") ne sert à rien.

Un noir me demande pour le site "creavsevolu" quoi c'est. J'explique que c'est abrégé pour "crea[tionnisme] v[ersu]s evolu[tionnisme]" et il veut savoir si je fais une étude comparée. Non, je fais de l'apologétique POUR le créationnisme et CONTRE l'évolutionnisme. Alors il e lance après quelques mots que le récit de la Genèse est métaphorique. - Non, il a tort. - Mais bonne partie de la hiérarchie soutiennent ça. - Ce sont des apostats, des gens qui s'écartent de la tradition de l'église.

Là, il me lance un mot assez perfide: le créationnisme serait une certaine tradition, qui commencerait avec le Calvinisme.

C'est faux.

Que Jean Calvin était créationniste n'est pas douteux. Mais il croyait aussi que Jésus est vrai Dieu, deuxième Personne de la Trinité, il croyait aussi la Résurrection - ce n'est pas pour ça qu'il a été condamné par le concile de Trente. Il faut consulter le texte de ce concile, il ne dit nulle part que le récit de la Genèse ne serait qu'un compte-rendu métaphorique de la première histoire de la création. Mais vraiment nulle part.

Il dit, par contre, que la Bible est, passage par passage, entendu, à prendre comme l'a pris la foi unanime des Pères de l'Église. Encore à sous-entendre : là où il y a un consensus. Ce qu'il y a contre la théorie moderne, contre la théorie de millions, voir milliards d'années. Saint Augustin, Saint Basile, les autres aussi, s'il y a eu une divergence légère (car en nombre marginal) sur les six jours comme des jours ordinaires, cette divergence est uniquement dans le sens d'une création en un seul instant, et ces pères aussi (Origène, qui n'est proprement pas un père, car pas un saint canonisé, et Saint Augustin) soulignent avec les autres et avec la liturgie (tant à l'Orient, je présume, comme en Occident) que la Terre était des milliers d'années, pas des millions ou des milliards d'années, à la Naissance dans la Chair du Saveur. Item pour St Hippolyte.

Or, Origène, Saint Basile, Saint Augustin, la liturgie, St Hippolyte, tous ceux-ci, ne dépendent nullement du calvinisme, car pendant les vies humaines concernées, on était encore un millénaire d'années avant Calvin.

C'est donc en soi ridicule de prétendre ce que m'a lancé ce noir, et perfide de la part de quiconque le lui ait soufflé, peut-être encore de sa propre part.

Keating a écrit un livre selon lequel le créationnisme aurait commencé avec certains Calvinistes aux États-Unis des années 1880. Or, ce propos est quelque part moins faux qu'ambigu.

Qui dit "entre les Calvinistes des États-Unis, qui quelque temps avaient accepté des thèses sur une terre très vieille ou même de la descendance commune des être vivants d'un seul ancêtre, et encore d'un Déluge non universel, il y a eu dans les années 1880 une réaction créationniste qui a été importante comme inspiration des créationnistes de nos jours", il a raison.

Il ne s'ensuit pas du tout (comme le voudrait Keating) que le créationnisme en tant que tel aurait commencé par là, ni que l'église avant ça aurait accepté le récit de la Genèse comme métaphorique, quand il s'agit à propos la création. C'est par contre vrai que l'histoire vraie de la création, raconté sans abuser la métaphore dans la Genèse, est comme suite d'événements réels une allégorie pour la rédemption. Mais ça c'est une autre histoire. Ça s'appelle le sens allégorique.

De là de prétendre que la tradition aurait pris la Genèse comme métaphore (à son propre sujet) et que le créationnisme serait d'origine calviniste, c'est strictement perfide. C'est aussi strictement perfide de répéter ça face à un écrivain (en occurrence moi) qui ai déjà donné les références plus qu'une fois pour corriger cette erreur. Et, si ce noir a pu être en train de voir la première fois le URL de mon blog, il n'est pas isolé, et ça fait des années que des gens savent que je suis créationniste et qu'ils persistent à une politique d'autruche là-dessus.

Parmi les Calvinistes, il y a des gens pour qui la malédiction de Chanaan a pris une connotation racialiste antinoire, plus précisément en faveur d'une esclavage continué pour motif principal le racialisme. Par contre, ceci est absent chez tous les catholiques (à part peut-être quelques Belges, influencés par des Calvinistes des Pays Bas) qui ont eux aussi pris l'histoire comme ayant réellement eu lieu. Si dès par là on m'ait pris pour un racialiste, ceci est perfide aussi.

Et finalement, il semble y avoir une mise en garde contre ma personne, comme contre une personne dangereuse, par exemple parmi les demoiselles à St Nicolas du Chardonnet. Si telle a eu lieu, ceci constitue une perfidie du genre qu'on appelle calomnie.

Hans Georg Lundahl
Paris V
I. Dimanche après Épiphanie
10-I-2016

Tuesday, 5 January 2016

Carl F. Hostetter on me:


1) HGL's F.B. writings : Disagreeing with Michelle Arnold and an Anonymous Catholic, 2) New blog on the kid : Carl F. Hostetter on me:

Under a status of a Catholic ex-FB friend* whom I "talked" with earlier and who is now denouncing me:

I unfriended him long ago, I don't remember precisely why, but certainly it was in part because I discerned a certain level of bizarreness in his writings that wasn't sufficiently explained by his lack of fluency in English.


Was he in fact attributing to my supposed "lack of fluency in English" (which seems to have become a topos** among certain circles) what he would otherwise have attributed to my "bizarreness"?

Either way, it was a very great idea, if avoiding a confrontation of ideas was his goal, to attribute it to either./HGL

* Here is, in the second part of the link, the talking or mailing:

HGL's F.B. writings : Disagreeing with Michelle Arnold and an Anonymous Catholic
http://hglsfbwritings.blogspot.com/2016/01/disagreeing-with-michelle-arnold-and.html


** Here is a place where this topos makes it to the surface:

HGL's F.B. writings : Ruari McCallion Tries to Make Allowances for my English
http://hglsfbwritings.blogspot.com/2015/11/ruari-mccallion-tries-to-make.html


Update, Carl F. Hostetter TO me (and me to him, first):

HGL
If instead of just reading her version of what happened, you would like to get to the dialogue itself?

No shred of evidence it is my language skills blocking here:

HGL's F.B. writings: Disagreeing with Michelle Arnold and an Anonymous Catholic
http://hglsfbwritings.blogspot.com/2016/01/disagreeing-with-michelle-arnold-and.html
Preview [not from article but from blog foot] : D'abord une lettre à mon curé a St Nicolas du Chardonnet, pas à propos son propre article dans "Le Chardonnet" mais à propos celui d'un dominicain: hglsfbwritings.blogspot.com


CFH
I did read your full exchange, and you treated Prthvi both uncharitably and most strangely. Your point seems to be that Catholics in the US are acting as Protestants if they follow US law in not permitting 14-year-old girls to marry. That is both non-sensical and contrary to Catholic teaching on the observance of a nation's laws. And it is simply bizarre that you think Prthvi's labeling of people in pictures is either suspicious or has anything at all to do with YOU. I urge you to pray and examine your conscience about your conduct.

HGL
No, that was HER interpretation of my point. If you read my work through again, you will find I said Protestants act BETTER than Catholics, and that US law does not require this violation of canon law.

"That is both non-sensical and contrary to Catholic teaching on the observance of a nation's laws."

But look at the real laws:

Age of marriage in the United States - Wikipedia, the free encyclopedia
https://en.wikipedia.org/wiki/Age_of_marriage_in_the_United_States
Preview: The age of marriage in the United States varies by state, but is generally 18. There are, however, two exceptions—Nebraska (19) and Mississippi (21). Most states, however, allow minors below 18 to marry (generally they have to be at least 16 but sometimes lower) with parental and/or judicial consent… en.wikipedia.org


Link given and cited in what you claim to have read through!

[I could have also referred him to Arcanum by Leo XIII, which does not exactly state the Church teaches just to folow national law, when it conflicts with Church Law.]

And as we talk of justice and charity, what was it you did talking to her in response to her status?

[linking here:]
http://nov9blogg9.blogspot.fr/2016/01/carl-f-hostetter-on-me.html]

"And it is simply bizarre that you think Prthvi's labeling of people in pictures is either suspicious or has anything at all to do with YOU."

Considering how much actually has so, including your remarks on my English, it is more like a miracle of sanity I dared confess the first inevitable gut reaction. Also, what is your big deal with telling me my first suspicion was wrong, when I already said it was on the post? You've only made my case. I'll pray for you.

FB function:
"you missed a call from Carl F. Hostetter"

[I could thereafter not post:]

HGL
I seem to recall certain Pharisees saying certain things about Our Lord - and Him predicting we should get similar things from them.

FB function:
"This person isn't receiving messages from you right now."

Monday, 4 January 2016

I am not known for praising Jews very much, but here some praise is due!

JewsNews : UN Official: We Should Make Every Effort To Depopulate The Planet
http://www.jewsnews.co.il/2015/04/27/un-official-we-should-make-every-effort-to-depopulate-the-planet-2/


Now, I suppose the video verifies the quotes attributed to Christiana Figueres, and if so, she needs the debunking she gets here.

And especially losing the power she now wields as UN offical.

Here is what God said about population:

Genesis 1: [26] And he said: Let us make man to our image and likeness: and let him have dominion over the fishes of the sea, and the fowls of the air, and the beasts, and the whole earth, and every creeping creature that moveth upon the earth. [27] And God created man to his own image: to the image of God he created him: male and female he created them. [28] And God blessed them, saying: Increase and multiply, and fill the earth, and subdue it, and rule over the fishes of the sea, and the fowls of the air, and all living creatures that move upon the earth. [29] And God said: Behold I have given you every herb bearing seed upon the earth, and all trees that have in themselves seed of their own kind, to be your meat: [30] And to all beasts of the earth, and to every fowl of the air, and to all that move upon the earth, and wherein there is life, that they may have to feed upon. And it was so done.

I am taking this from a Catholic Bible, and if Glazerson was right about this year being numeric equivalent of passages about returning to God, then we might see the author of the article as a Catholic (but not a Bergoglio style one), within a year. Best wishes for conversion, if that is what God has in mind for you!

Hans Georg Mikael Elitzur Lundahl
Nanterre University Library
Octave of Holy Innocents
4-I-2016

Saturday, 2 January 2016

Une femme médecin athée et les miracles médicaux (lien)

Une femme médecin athée confirme la réalité de 1 400 miracles
L'hématologue Jacalyn Duffin a participé sans le savoir à une enquête sur un miracle... et rend hommage à la rigueur de l'Église sur ce point !
Aleteia 29 décembre 2015
http://fr.aleteia.org/2015/12/29/une-femme-medecin-athee-confirme-la-realite-de-1-400-miracles/

A Murderer Who Goes to Confessions Presumably Agrees Not to Murder Again

One Ross Douthat has said a few things about the so called Pope Francis (a k a Bergoglio). This has sparked some dissent, in support of "Pope Francis" or of what Ross Douthat suspects him of.

I'll pick the first letter:

To the Editor:

Re “The Plot to Change Catholicism” (column, Oct. 18):

I was stunned by Ross Douthat’s negative view of Pope Francis. The phrases “ostentatious humility,” “maneuvers” and “plot” really jump off the page. The pope’s humility in rejecting limo rides and the swanky papal apartments is not ostentation but a genuine expression of his personal vocation.

He chose Francis as his name and honors St. Francis of Assisi by emulating his rejection of wealth and privilege and in his outreach to the poor, the ill and God’s creatures.

Furthermore, I have never understood why a murderer has only to go to confession to receive the sacrament of the Eucharist, while a divorced and remarried Catholic, or a Catholic who marries a divorced person, is barred from receiving the sacrament in perpetuity.

And how is a divorce so different from an annulment?

I also don’t understand how a more welcoming church is viewed as a threat by pious Catholics.

Jesus told us to forgive seventy times seven, so the church’s inability to forgive divorced Catholics runs counter to that spirit. Pope Francis is nothing but consistent in adhering to Jesus’ calls for forgiveness and love.

SARA STEVENSON

Austin, Tex.


Now I'll go into detailed answers:

Sara
I was stunned by Ross Douthat’s negative view of Pope Francis. The phrases “ostentatious humility,” “maneuvers” and “plot” really jump off the page. The pope’s humility in rejecting limo rides and the swanky papal apartments is not ostentation but a genuine expression of his personal vocation.

HGL
If his personal vocation is poverty, perhaps he should have turned down papacy.

Sara
He chose Francis as his name and honors St. Francis of Assisi by emulating his rejection of wealth and privilege and in his outreach to the poor, the ill and God’s creatures.

HGL
But giving an indulgence for following him on Twitter (account Pontifex) was perhaps not emulating his desire to be forgotten?

Sara
Furthermore, I have never understood why a murderer has only to go to confession to receive the sacrament of the Eucharist, while a divorced and remarried Catholic, or a Catholic who marries a divorced person, is barred from receiving the sacrament in perpetuity.

HGL
As said in title: a murderer who goes to confession presumably agrees not to murder again. If a remarried person agrees to take a one way train ticket after confession and try to patch things up with real spouse, presumably that remarried person will not be blocked from receiving the Blessed Sacrament.

Sara
And how is a divorce so different from an annulment?

HGL
A divorce was under Jewish law and is under Secular law a kind of makeshift. It does NOT give a Catholic any right to marry someone else and does NOT belong to the Canon Law of the Church.

An annulment is like: you find out your spouse was adopted, she does some research, she finds out her birthmother is the woman you also honour as a mother, you realise she is your half sister. Now, half siblings cannot marry, therefore you realise you have a cause for annulment. Even secular and Jewish courts would grant you annulment in that case.

You only need the documents to prove it.

Or you find out that when your spouse married you, her father was held captive, and he was released when you had your wedding night, and she is sad about not having had the opportunity to marry her real love, who is still unmarried, since he rejected the mafiosi related girl who was your wife's rival. The Church will fix that, if you have something like a court verdict against the mafiosi, or perhaps a sworn statement from your father in law. Your consent to marriage is not valid if given under a threat.

In such a case, a secular court would also probably annul the marriage licence as opposed to granting you divorce, supposing that mafia intrigue had been proven in court.

Sara
I also don’t understand how a more welcoming church is viewed as a threat by pious Catholics.

HGL
If his version of "more welcoming" is extending annulments so as to make them hard to distinguish from divorce, and you seem to have some problem with that, with making the difference, then he is not respecting Church law and indeed not respecting the Gospel. Christ made indissolubility of marriage a prime item on Christian morality.

Sara
Jesus told us to forgive seventy times seven, so the church’s inability to forgive divorced Catholics runs counter to that spirit. Pope Francis is nothing but consistent in adhering to Jesus’ calls for forgiveness and love.

HGL
I seem to recall Protestants of Lutheran confession saying same thing, or even of Non-Conformist ones, back when I was recently converted to Catholicism.

Christ forgave an adulteress. But he told her to go and sin no more. He told the truth to a Samaritan woman - that truth being a remarriage is not a marriage, or in other words, the husband she then had was not her husband.

John 4: [17] The woman answered, and said: I have no husband. Jesus said to her: Thou hast said well, I have no husband: [18] For thou hast had five husbands: and he whom thou now hast, is not thy husband. This thou hast said truly.

John 8:[10] Then Jesus lifting up himself, said to her: Woman, where are they that accused thee? Hath no man condemned thee? [11] Who said: No man, Lord. And Jesus said: Neither will I condemn thee. Go, and now sin no more.

In other words, you must realise the truth and decide to sin no more in order to be forgiven.


Now I will quote Douthat:*

... And Francis himself, in his daily homilies, has consistently criticized Catholicism’s “doctors of the law,” its modern legalists and Pharisees — a not-even-thinly-veiled signal of his views.

(Though of course, in the New Testament the Pharisees allowed divorce; it was Jesus who rejected it.)

And yet his plan is not necessarily succeeding. There reportedly still isn’t anything like a majority for the proposal within the synod, which is probably why the organizers hedged their bets for a while about whether there would even be a final document. ...


Hans Georg Lundahl
St Germain en Laie
St Basil of Caesarea
2-I-2016

* With agreement, of course!

Friday, 1 January 2016

Les fausses solutions restent fausses, même si le problème est grand

Admettons, ce n'est pas joli joli d'avoir à entendre que 130 personnes ont été tuées. Encore moins pour ceux qui y ont perdu un proche ou une proche.

Ce qui ne veut pas dire qu'il faille se jeter sur chaque fausse solution qu'on peut naïvement penser être la vrai. J'admets d'emblée : je ne prétends pas détenir la vraie solution, je dénonce juste quelques-unes qui sont fausses.

  • davantage d'école qui soit davantage obligatoire et davantage laïque - j'ai vu une pancarte avec le texte "trop d'enfants [ou jeunes?] déscolarisés dans les griffes des fous de Dieu", ce qui renvoie à ceci;
  • davantage de rigolade sur tous les thèmes, surtout religieux (Marianne);
  • moins d'internet - un homme dans la boutique dénonçait "ils reçoivent leurs ordres par internet" ...


Et pourquoi ces solutions sont-elles fausses, justement?

En 2005 j'ai comparé les banlieues à los Cristeros (bon, non, ça c'était une autre fois) - juste qu'en ce cas, les blessés étaient la communauté musulmane et que la violence se bornait à brûler des bâtiments (et ça, c'est déjà 10 ans dans le passé). D'ailleurs, je trouvais excessif de brûler aussi des bibliothèques, vu que là on n'était normalement pas obligé d'aller.

En français sur Antimodernism : 1789 et 2005
http://avantlafermeturedantimodernism.blogspot.com/2008/10/1789-et-2005.html


[Il renvoie à un autre article qui, en son tour, renvoie en retour et à encore un autre, mais les liens sont dans le groupe défunt Antimodernism, voici les liens vers le backup:

En français sur Antimodernism : Tactique tyrannique élémentaire
http://avantlafermeturedantimodernism.blogspot.com/2008/10/tactique-tyrannique-lmentaire.html


qui renvoie aussi à:

En français sur Antimodernism : Ni CPE ni "EVA" (mars, 2006)
http://avantlafermeturedantimodernism.blogspot.com/2008/10/ni-cpe-ni-eva.html
]

D'autres mesures considérés comme préventives ont aussi fait leur boulot de ne pas protéger mais de provoquer. La veuve de Coulibaly semble encore être en Syrie, et la raison en est qu'elle a dû fuir la France, où elle était ciblée par les autorités sociales. Était-ce en Humanité que je lisais ça ou un autre hebdomadaire? Item la psychiatrie peut provoquer une radicalisation chez ses victimes (parfois, comme en mon cas, pas très violente ... bon, ça se discute).

Donc, la société se décide à bourrer aux suspects demiradicalisés la tête pour qu'ils ne se radicalisent pas ... ils se radicalisent.

Rigoler sur tout sujet et sur n'importe quoi, c'est le geste d'un esclave qui est obligé à rigoler de lui-même et qui ne prend donc rien plus au sérieux. On a rigolé sur des thèmes précis en temps de guerre (et y compris sur les Musulmans, quand ils étaient expansifs), mais alors on assume et ne prétend pas rigoler de tout. Et en temps de paix, rigoler sur des thèmes précis est aussi un geste vis-à-vis l'adversaire social. Je me souviens d'un théâtre où on annonçait des brancardeurs et la réplique "y a-t-il un Sarkozyste en salle?" Ça aussi, c'est autre chose que de rigoler de tout et de n'importe quoi.

Mais celui qui ne peut plus se prendre lui-même en sérieux parce qu'il est esclave, et qui ne prend plus ses valeurs aux sérieux non plus, parce que le maître exige de toutes les brader, lui, il rigole de tout. Ce n'est pas là qu'on veut arriver.

Et aux vieux temps quand les espions ou même terroristes recevaient leurs ordres par téléphone ou par fax ou par talkie walkie - qui est-ce qui se soulevait contre ces moyens de communication, à l'époque? Mais maintenant on semble (de part de certains vieux, peut-être en train de devenir représentatifs) vouloir démoniser l'outil qui est tellement utile pour d'autres choses. Le vieux n'avait pas même une idée exacte s'il voulait dire "par des sites internet" ou "par des mails/courriels". Il y a certes des sites qui recrutent pour le terrorisme, mais il y a pas tellement des sites qui donnent les ordres : car un site est visible pour tout le monde, à peu-près, à moins d'être pour public restreint. Et un ordre terroriste est normalement discret, secret.

Une solution est de se tourner vers Dieu. Notons, je ne sais pas dans le détail comment ceci fournira une solution au problème. C'est pour ça que j'ai dit "je ne prétends pas détenir la vraie solution", puisque ceci n'en est que la base indispensable.

Hans Georg Lundahl
Paris
Circoncision du Seigneur
1-I-2016